Google+ Montebourg 06: Protectionnisme : la première initiative citoyenne lance le débat au niveau européen

mardi 20 mars 2012

Protectionnisme : la première initiative citoyenne lance le débat au niveau européen

Article publié sur le site de l'Observatoire de l'Europe :


Ce sont onze économistes français, dont les noms sont plus en plus médiatiques, qui préparent la première initiative citoyenne européenne, qui, s'il elle recueille au moins 1 millions de signatures de citoyens issus d'au moins sept pays européens, devrait secouer le landernau bruxellois et plus généralement les milieux du pouvoir acquis à l'euromondialisme. Ces onze esprits libres proposent rien de moins que de bouleverser la politique économique européenne libre-échangiste, en revenant à ce qu'était la lettre et l'esprit du traité de Rome qui avait établi les bases d'une communauté de producteurs et de consommateurs européens. "Nous pensons - écrivent-ils - qu’il faudra rétablir les droits de douane aux frontières de l’Union Européenne afin que les salariés ne soient plus en concurrence frontale avec des salariés de pays à très bas salaires et aient la possibilité de vivre de leur travail dans la dignité. Les entreprises pourront se développer sans délocaliser et les pays européens pourront recréer de la croissance, beaucoup d’emplois dans le but de revenir au plein emploi et protéger le modèle social propre des pays européens". Cette "ICE" est lancée par Jacques Sapir, Jean-Luc Gréau, Hervé Juvin, Philippe Murer, Jean-Claude Werrebrouck, Bernard Conte, Bernard Cassen, Frédéric Viale, Jean-Luc Schaffhauser, Gérard Lafay et David Cayla.





L’instauration du libre-échange total entre l’Europe et les pays à bas salaires comme la Chine s’est traduit par une catastrophe économique et sociale. 
  
Avec 23 millions de chômeurs, 80 millions de pauvres, l'apparition de travailleurs pauvres, la montée du travail précaire, l'effondrement des classes moyennes, la stagnation ou la baisse des salaires et du pouvoir d’achat, l'explosion des inégalités de revenus, la cohésion et la paix sociale sont menacées
  
Avec la désindustrialisation et les délocalisations massives, le surendettement public, les déficits commerciaux de la majorité des pays européens et l'accumulation par certains pays émergents comme la Chine de réserves de changes colossales, l'indépendance économique de l'Europe est menacée
  
Tels sont les fléaux provoqués par la concurrence déloyale régnant dans le marché mondial. 
  
Les citoyens européens en sont maintenant bien conscients. Les enquêtes d’opinion démontrent que 2/3 des Français, mais aussi des Italiens, des Espagnols et des Allemands sont favorables au protectionnisme aux frontières de l’Europe. Mais la voix des citoyens n'est prise en compte ni par leurs gouvernements respectifs ni par la Commission européenne. 
  
Ce suicide économique et social doublé d’un refus d’entendre les citoyens doit cesser ! C'est pourquoi, nous avons décidé de lancer une Initiative Citoyenne Européenne (ICE) dans 9 pays; elle demande de rétablir la préférence communautaire et une concurrence loyale, en instaurant un protectionnisme commercial aux frontières de l'Europe. Son objectif est de retrouver le plein emploi et une croissance équilibrée dans les pays européens. 
  
Pour que les candidats à l'élection présidentielle en France s'engagent à soutenir notre proposition et qu'elle soit adoptée par la Commission, le Parlement et le Conseil Européens, il faut qu'elle soit soutenue par au moins un million de citoyens européens ! Plus nous aurons de signatures, plus nous pèserons dans ce débat. 
  
Votre avenir et celui de vos enfants n'est pas voué au déclin. Des alternatives existent. Ce combat est le vôtre, personne ne le mènera à votre place. 
  
Apportez votre signature à l’Initiative Citoyenne Européenne ! 



Jacques Sapir, Jean-Luc Gréau, Hervé Juvin, Philippe Murer, Jean-Claude Werrebrouck, Bernard Conte, Bernard Cassen, Frédéric Viale, Jean-Luc Schaffhauser, Gérard Lafay et David Cayla

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire