Google+ Montebourg 06: Arnaud Montebourg interviewé par des blogueurs

samedi 3 septembre 2011

Arnaud Montebourg interviewé par des blogueurs

Arnaud Montebour, aux universités d'été du PS de La Rochelle, après son discours, répond librement à des blogueurs :
Le protectionnisme :

La santé :

La Rochelle, le bilan de la rénovation au PS :

Source : http://perdre-la-raison.blogspot.com/2011/09/arnaud-montebourg-sentretient-avec-des.html

1 commentaire:

  1. Je tiens à commenter dès ce soir le choix de vote « à titre personnel » d'arnaud Montebourg, qu'il rend public, ce qui, comme l’ont justement dit certains, ne signifie rien d’autre qu’un appel au vote. Monsieur Montebourg, Je suis aujourd’hui profondément déçu par ce geste de votre part. Je suis de gauche et j’ai lu dernièrement vos textes et ouvrages par intérêt pour une politique qui puisse oser s’attaquer aux véritables problèmes qui se posent aujourd’hui à notre société occidentale, sans se cacher derrière des faux-semblant socio-libéraux qui renoncent aux constats salutaires par peur de devoir changer de logiciel d’action politique. J’ai cru que vous étiez de cette trempe. J’ai cru aussi que vous aviez un respect pour les personnes qui se sont engagées auprès de vous et qui vous ont fait confiance. Cette confiance est aujourd’hui rompue, pour longtemps, par l’abandon d’une éthique et la non application de celle-ci à vous même. Sachez que vous étiez loin de réunir nos votes simplement pour votre personne, mais que ceux-ci s’appuyaient sur les idées dont vous vous êtes fait porte-parole. Idées auquelles vous renconcez aujourd’hui, préférant vos ambitions personnelles aux convictions qui étaient le socle du vote pour vous. Vous ne comprenez pas, Monsieur Montebourg, ce qu’est la « représentation » dans la démocratie. Je regrette aujourd’hui mon vote pour vous, non que j’ai changé d’avis sur les idées que j’ai soutenu mais parce qu’à l’évidence vous vous êtes fait porte parole par opportunisme, d’une culture que vous êtes loin de vous appliquer à vous même. Certains nous avaient prévenu en pointant votre cumul des mandats. Je regrette aujourd’hui d’avoir participé à vous donner l’audience que vous n’êtes pas en mesure d’honorer. Les personnalités engagés auprès de Martine Aubry sont aujourd'hui les plus écologistes, les plus convaincues de la nécessité de prendre le risque de rompre avec une partie du système libéral en place pour pouvoir assurer davantage de démocratie, de liberté vraie et d’égalité entre les citoyens. Votre choix est un aberration. Une absence de choix publique était un mon sens la seule solution respectueuse des personnes qui ont voté pour vous. Je ne me laisserai plus prendre à vos discours et lutterai comme il se doit, par le débat démocratique, pour révéler les méthodes qui sont les vôtres. Donner des leçons aux autres ce peut être utile, avoir soi-même une conduite irréprochable vis à vis des personnes que l’on représente c’est mieux. vous trahissez aujourd’hui vos électeurs sans assumer des le faire, par une formulation « politicienne ». Pourquoi ? Pourquoi ce gâchis, et pourquoi donner une si mauvaise image de la politique ?

    RépondreSupprimer